pascalerouet.org © 2019/2023 by Ombres sombres

Pédagogie

L'édition de partition

Découvrir l'orgue

La conception de méthodes

Attachée à transmettre les musiques du passé et persuadée que l’intérêt pour la musique de notre époque passe par un contact avec celle-ci dès les premières années d’étude, Pascale Rouet développe une activité pédagogique au CRD de Charleville-Mézières visant à élargir le répertoire destiné aux jeunes enfants.

Bien commencer... L'orgue (Vol. I, II, III et IV)

Destinée à des organistes débutants, la série « bien commencer l’orgue » propose un ensemble de pièces exclusivement manuelles spécialement adaptées aux premières années d’étude de l’instrument. Alternant œuvres anciennes et contemporaines – ces dernières ayant été en grande partie spécialement écrites pour l’occasion -, ces recueils se situent entre « méthode » (avec une volonté de progression technique ciblée) et « anthologie ». Des éléments de facture et de registration permettront au jeune musicien une première prise de contact avec la « machine-orgue ».

Préface

Bien commencer … l’orgue (Vol. I, II, III)

"Pascale Rouet consacre avec bonheur une partie de sa vie d'organiste-concertiste à la musique contemporaine, sous toutes ses formes, collaborant avec de nombreux compositeurs.

Mais elle consacre aussi sa vie de professeur à un travail pédagogique exceptionnel : la formation à "l'instrument-orgue". Elle le fait avec une persévérance et une intelligence rares, utilisant justement son expérience de la musique contemporaine, à bon escient, et obtenant des résultats très probants.

Elle a développé pour cela une réflexion originale qui consiste à associer très tôt, dans le travail progressif de l'instrument, musique "historique" et musique "contemporaine".

Ayant rassemblé, depuis plus de 25 ans, tout un répertoire adapté aux besoins progressifs de l'apprentissage, sollicitant sans relâche ses amis compositeurs, elle a la bonne idée de publier aujourd'hui le fruit de ce travail pédagogique hors-normes, et disons-le tout net, remarquable.

A partir d'une analyse technique très poussée du "jeu de l'orgue", Pascale Rouet décortique  les moindres difficultés, analyse geste par geste toute la technique de base, et choisit les pièces adaptées à une maîtrise progressive des claviers. Anciens, modernes et contemporains se trouvent ainsi réunis dans une superbe synthèse au service de la Musique.

 On ne peut que se réjouir de la publication de cette méthode novatrice, dédiée aux premières années d'apprentissage, et féliciter chaleureusement son auteur, car nul ne doute  des services et des bienfaits que vont offrir ces volumes éminemment pédagogiques ! "

Michel Bouvard et Olivier Latry

Professeurs d'orgue au CNSMD de Paris

Le premier volume de cette série s’adresse plus particulièrement à de jeunes musiciens (à partir de 6 ans). Il est construit de manière à limiter au maximum les problèmes liés à la lecture de partition afin de privilégier une approche par mémorisation auditive et gestuelle.

Le second volume de cette série fait suite au précédent et en reprend l’esprit. Certains points techniques incontournables des claviers (passages de pouce, déplacements, doubles notes, …) seront plus particulièrement abordés.

Le troisième volume de cette série poursuit l’exploration du répertoire abordée dans les deux précédents volumes avec des pièces techniquement plus exigeantes. Une homogénéité de niveau quant à la difficulté des pièces retenues reste, ici encore, de mise.

Ce volume 4 de la série Bien commencer… l’Orgue, entièrement manuel, s’adresse aux débutants adultes (ou adolescents). Il synthétise les volumes 1 à 3 (pour jeunes organistes) de la même collection, et en remodèle la progression de manière à prendre en compte la maturité et les souhaits de musiciens plus âgés.

Comme pour chacun des recueils de cette série, l’accent a été mis sur la juxtaposition de pièces anciennes et d’œuvres contemporaines, spécialement écrites pour ce projet.

Pour continuer... L'orgue (Vol. I et II)

Ce recueil pour pédalier - qui se situe entre « méthode » et « anthologie » - s’adresse à des étudiants ayant déjà maîtrisé les bases de la technique manuelle.

Préfaces

Bien continuer … l’orgue (préface au Vol. II)

"Pascale Rouet poursuit sans relâche son important travail autour de ce qui fait, dès à présent, référence en matière d’enseignement de l’orgue aujourd’hui. Ce deuxième volume de « Bien continuer … l’orgue » est une nouvelle preuve de la qualité et de l’originalité de sa démarche.

Comment enseigner l’orgue aujourd’hui ? C’est bien là le centre de la question que Pascale Rouet pose à travers ces recueils et plus particulièrement celui que vous tenez entre les mains.

Pour y répondre, elle n’hésite pas à prendre des risques…

Le premier risque – mais là, Pascale Rouet l’a depuis bien longtemps assumé – , c’est celui d’ancrer l’apprentissage de l’orgue dans le creuset des langages des musiques d’aujourd’hui. Intégrer des œuvres nouvelles dans une anthologie d’œuvres du répertoire traditionnel n’est pas seulement l’expression d’un credo, mais c’est aussi la démonstration que la musique de création peut trouver sa place avec évidence et pertinence au côté des œuvres du passé, qu’elle parle aux jeunes musiciens, qu’elle peut être totalement intégrée dans l’apprentissage des débutants et pas seulement réservée aux musiciens initiés et plus avancés. Les pièces signées Jean-Luc Etienne, Yves Lafargue, Eric Lebrun et Christophe Marchand en sont une preuve manifeste. Elles s’intègrent parfaitement et naturellement dans ce volume.

 

Le deuxième risque est celui de la manipulation (ou de la réécriture) musicale. À l’heure où les politiques éditoriales ont largement intégré la pratique du retour aux sources, des appareils critiques, à l’heure où le label « authenticité » sonne comme un sésame, où il est communément admis et revendiqué que notre musique « savante » occidentale doit être considérée avec le respect muséal des chefs-d’œuvre « intouchables » du passé, Pascale Rouet ose s’emparer des œuvres, les remodeler dans une perspective pédagogique éclairée. Pour les envisager dans une dynamique évolutive de l’apprentissage, elle les simplifie, les rend plus abordables et plus pertinentes d’un point de vue méthodologique. Pour permettre aux organistes en herbe de goûter aux joies du « grand » répertoire, elle opère des coupures tout en assouplissant les coutures pour que l’œuvre garde une cohérence. Elle ouvre aussi ce répertoire en transcrivant des œuvres orchestrales.

Mais au-delà de cet objectif méthodologique tout à fait légitime, y aurait-il peut-être aussi un message subliminal ? Celui de montrer que la musique est une matière vivante qui invite chacun (à son niveau) à s’emparer d’elle avec goût, intelligence, plaisir et respect…"

Benoît Mernier

Compositeur, Professeur d’orgue à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur, Belgique

 

Bien continuer … l’orgue (préface au Vol. II)

"It is with great pleasure that I write this small preface to this second volume in the series « Bien continuer… l’orgue ». As an organ professor in the United States, I find this series a most welcome addition to a rather small list of fine pedagogical books designed for beginning organists.

The choice of repertoire is superb and consists of traditional organ repertoire for teaching from the baroque and romantic periods as well as several French classical transcriptions and excellent works written for this volume representing the 21st century.

The suggested fingerings and pedalings are very helpful and the pages are not cluttered with an overabundance of these indications, showing the young student that it is not necessary to indicate every fingering or pedaling on every note when preparing a score.

The repertoire chosen is interesting and engaging, and it will certainly both challenge and please the student organist.

In a time when not enough attention is being paid to encouraging young students to pursue organ studies, this volume is especially welcome. Teachers will find this entire series very helpful in guiding their students on an excellent course of study. I commend Pascale Rouet for her dedication to educating the next generations of organists and for her extraordinary commitment to making methods available for them.

 

Prof. Rouet is one of the preeminent organists of her generation, with an intensely strong commitment and dedication to the music of our time. I find her work as a pedagogue equals her reputation as a virtuoso concert organist.

I would also like to acknowledge the authors of the 21st century repertoire, Jean-Luc Étienne, Eric Lebrun, Yves Lafargue, Jacques Pichard and Christophe Marchand, for providing their impressive, well-written compositions for introducing young organists to the music of today. This repertoire, as well as the other compositions in this book, will play a very important role in forming the new generation of organists as well-rounded 21st century musicians."

 

James David Christie

David S. Boe Professor of Organ, Oberlin Conservatory of Music, Oberlin, OH, USA

Distinguished Artist in Residence, College of the Holy Cross, Worcester, MA, USA

Organist of the Boston Symphony Orchestra, Boston, MA, USA

Ce recueil pour pédalier - qui se situe entre « méthode » et « anthologie » - s’adresse à des étudiants ayant déjà maîtrisé les bases de la technique manuelle. Il se découpe en deux parties principales : une première axée sur l’acquisition progressive des difficultés les plus courantes ; une seconde regroupant des morceaux où plusieurs difficultés se superposent.

Comme dans les recueils de la série Bien commencer... l’orgue, la volonté première a été de donner large place au répertoire contemporain en suscitant des créations pédagogiques axées sur des points techniques précis. Nous remercions les compositeurs qui ont accepté de collaborer à ce volume : Michel Boédec, Stefano Bonilauri, Laurent Carle, Anthony Girard, Éric Lebrun, Jean-Pierre Leguay, Alain Mabit, Christophe Marchand, Bruce Mather, Benoît Mernier.

Ce recueil fait suite au premier volume de la série Pour continuer... l’orgue. Il s’agit ici d’une anthologie regroupant des morceaux permettant particulièrement l’étude du pédalier. à côté des « incontournables » du genre (Petits préludes et fugues BWV 553-560 attribués à J.S. Bach, Petits Préludes de J.L. Krebs), on trouvera des extraits d’œuvres, des transcriptions et adaptations de pièces anciennes, ainsi que des pages contemporaines spécialement écrites pour ce volume par Jean-Luc Étienne, Yves Lafargue, Éric Lebrun, Jacques Pichard et Christophe Marchand.

Comptinopraxie

« Je me souviens que dans Le Livre de la jungle, Bagghera est la panthère, Mowgli le petit homme, et les Bandar-Logs les singes (mais comment s’appelait (sic) l’ours et le serpent ?). »

« Je me souviens que Citroën utilisa la Tour Eiffel pour une gigantesque publicité lumineuse ».

« Je me souviens du clown russe Popov et du clown suisse Grock ».

 

Georges Perec : Je me souviens (éd. Hachette)

 

 

Préface

"Même si l’on n’a pas vu le film (ce qui est mon cas), je suis certain que les personnages du Livre de la jungle évoquent à chacun d’entre nous des images, et ce quel que soit notre âge. Quant à la Tour Eiffel, presque tous les enfants du monde connaissent sa silhouette et jouent également aux petites voitures (mais pas obligatoirement avec des DS présidentielles ni même décapotables…).

 

Quand on commence à feuilleter les pages de Comptinopraxie, c’est un peu pareil : on sourit en se sentant immédiatement entouré de personnages familiers. Nous sommes ainsi rassurés de savoir que notre ami Pierrot n’est pas loin, que les souris vertes courent toujours dans l’herbe et que le bon roi Dagobert n’a pas encore compris comment mettre sa culotte à l’endroit… Les beaux dessins de Gérard Patureaux nous incitent aussi à flâner parmi tous ces jardins suspendus. Ici, les apprentis organistes pourront dans un premier temps retrouver au clavier ces mélodies qu’ils connaissent sans doute déjà, et ce sans même avoir de notions de solfège. Petit à petit, ce dernier deviendra pour eux un jeu en leur permettant de faire le lien entre ces airs qui trottent dans la tête et les signes qui permettent de les noter.

 

Je me souviens de mes premiers cours d’orgue et de la patience déployée par Jean Boyer pour me montrer la bonne position des mains aux claviers. Il insistait sur la notion de plaisir avec les mains, « comme le boulanger qui pétrit sa pâte à pain». Cet ouvrage répond très bien à cet objectif de confort et de plaisir dans le jeu. En tenant parfaitement compte de la morphologie des mains des tout petits, Pascale Rouet propose des doigtés (et donc des positions des mains) particulièrement adaptés et formateurs avant d’inciter ces musiciens en herbe à jouer le jeu consistant à trouver progressivement eux-mêmes leurs doigtés.

 

Petit à petit, l’élève aura la surprise de découvrir qu’en fonction de l’accompagnement proposé, ces mélodies peuvent revêtir des couleurs étonnantes ! Puis au fil des pages apparaissent un délicieux Chant du soir (d’après Pergolèse) ou encore une délicate Berceuse de Brahms. C’est ainsi que très progressivement et tout en s’amusant, l’enfant qui aura suivi cette Comptinopraxie disposera déjà d’un joli répertoire et de bonnes bases techniques.

 

Comme dans les univers de Jules Verne, les jeunes qui ont la chance d’entrer en contact avec cette immense et étrange machine qu’est l’orgue sont très souvent émerveillés. Je me réjouis de pouvoir compter sur ce nouveau recueil – qui vient compléter les autres excellents volumes consacrés par Pascale Rouet à l’apprentissage de l’orgue – pour partager avec eux des moments de bonheur et de rire en musique (sans avoir à me déguiser en Popov ou en Grock…)."

 

« Les oreilles musiciennes qui n’ont pas entendu un rire d’enfant n’ont entendu sonner que des ferrailles. » Jehan Alain

Lionel Avot

Professeur d’orgue à l’école Jehan Alain

Conseiller musical pour l’orgue de la Maison de la Radio

Destiné aux très jeunes musiciens qui commencent l’étude d’un clavier, ce recueil s’appuie sur l’utilisation de comptines et autres musiques souvent connues des enfants. Sortes de points d’appui qui justifient et rendent plus souriants un certain nombre d’exercices parfois jugés ardus hors tout contexte musical, celles-ci aborderont divers points techniques ciblés : jeu à mains alternées puis à mains ensemble, mouvements contraires, parallèles, independance des mains, premiere virtuosité, premieres alterations, doubles notes et accords, etc. Initialement pensé pour orgue ou clavecin, ce volume sera utilisable par les jeunes pianistes dans la mesure où ils feront abstraction des indications spéci ques à ces deux types d’instruments.

Une collaboration étroite avec des divers compositeurs

Cet engagement pédagogique se poursuit par ailleurs par une collaboration étroite avec différents compositeurs (Bruce Mather et Christophe Marchand notamment) pour proposer des pièces nouvelles aux jeunes organistes.

L'objectif est de promouvoir la création d’une œuvre leur permettant une approche technique mais aussi théorique, voire parfois instinctive des langages musicaux actuels, contribuant à favoriser l'apprentissage de l'orgue, conjugué au plaisir de jouer. 

Les dix-neuf miniatures (quatorze uniquement manuelles, cinq avec pédalier) contenues dans ce recueil ont été composées dans un but essentiellement pédagogique. Issues plus ou moins directement d’œuvres antérieures et de grande envergure du compositeur, elles permettent de se familiariser avec le langage de celui-ci, de brefs commentaires permettant de cerner les procédés compositionnels employées.

Chacune de ces très courtes études est basée sur un propos technique et musical clairement circonscrit.

Elles sont toutes d'une approche facile, la plupart pouvant être abordées dès les premières années d'instrument.

Destinées à des élèves de premier et second cycles, ces courtes pièces (de 1'30 à 4'00) permettent une initiation idéale à la fois à la musique contemporaine et au travail d'ensemble que nécessitent les « quatre mains ». La partition est précédée d'une présentation ainsi que d'une analyse détaillée permettant d'entrer dans le monde sonore du compositeur.

Les trois suites qui composent Dactylopraxie se rapportent au genre de la Partita qu’affectionnaient les compositeurs italiens et allemands des XVIIème et XVIIIème siècle. Comme leurs aînées, chacune d’entre-elles consiste en une succession de pièces brèves et de caractère contrasté, reliées entre elles par un propos fédérateur, cherchant à mettre en valeur une large palette des sonorités de l’instrument. Si le recueil vise à faire progresser l’acquisition des principaux réflexes digitaux pour des organistes commençants, un instrumentiste plus confirmé pourra aussi y trouver des miniatures sonores et colorées, simples à déchiffrer et écrites dans un langage d’aujourd’hui.

Praxipode - Ensemble de trois suites pour le travail du pédalier-, écrit en 2014 et 2015, Praxipode est constitué d’un ensemble de vingt pièces regroupées en trois suites distinctes. Elles ont été écrites dans le but d’aider les organistes à user du pédalier de manière progressive. Le recueil fait suite à Dactylopraxie, destiné au manuel seul, et en adopte exactement la même structure. Si les différentes pièces qui composent chaque suite peuvent être isolées ou regroupées selon les envies des interprètes, elles sont néanmoins reliées entre elles par un propos identique qui en assure la cohérence et apparente les trois ensembles au genre des Partitas.

Découvrir la musique

La promotion d'une musique nouvelle pour l'orgue

Enfin le travail de Pascale Rouet se poursuit par la transcription d’œuvres en les adaptant à l'orgue et par le soutien à la création contemporaine.

Les " Flötenuhr-Stücke " de Joseph HAYDN ayant été pensées pour des horloges mécaniques, leur transposition pour un instrument à clavier n'est pas toujours aussi évidente que leur fraîcheur musicale pourrait le laisser souhaiter.

Le charme naïf de ces miniatures semble en effet les destiner de façon idéale à de jeunes élèves qui, parfois pour des questions de simple lecture, ne parviennent pourtant que très difficilement à les assimiler dans leur version originale.

C'est donc dans une optique strictement pédagogique que seize de ces pièces ont été retranscrites ici, les modifications apportées, bien qu'inévitablement réductrices et donc contestables, n'ayant pour souhait que de permettre à de très jeunes enfants de faire connaissance avec ce répertoire si coloré.

Pensées dans une optique essentiellement pédagogique, ces pièces sont des transcriptions pour orgue d'oeuvres pour piano à quatre mains. Ecrites dans un style qui les rapproche d'une certaine musique mécanique, elles permettent à de jeunes élèves de se familiariser avec l'étude du pédalier par des morceaux courts, faciles et séduisants.

Ces pièces ont été écrites pour l'orgue Westenfelder de Membre d'esthétique italienne. Servies idéalement par un instrument à jeux coupés, elles peuvent néanmoins s'adapter sans problème sur des orgues d'importance et de composition très diverses. Une présentation introduit la partition.

Premier enregistrement des oeuvres pour orgue du compositeur ayant vu le jour entre 2002 et 2004. Ecrits pour des instruments d'esthétiques fort différentes (italienne, baroque allemande et symphonique), ces trois cycles ont été composés consécutivement à des séjours ardennais du compositeur. C'est donc tout légitimement que cet enregistrement se place sous le signe de cette région, mettant exclusivement en valeur certains instruments des Ardennes: l'orgue WESTENFELDER de l'église de Membre, petit village des Ardennes belges, l'orgue KOENIG de la basilique Notre-Dame d'espérance de Mézières, l'orgue KoeNIG de l'église St léger de Sedan.

L'ensemble des partitions sont disponibles auprès des Éditions Delatour

logo-1.png

Les projets pédagogiques

au CRD Ardenne Métropole

Compositions écrites dans le cadre des projets autour de la musique contemporaine

à l’ENMD de Charleville-Mézières

Depuis 1997, les activités pédagogiques de Pascale Rouet sont centrées pour une part sur l’enseignement de la musique contemporaine aux jeunes organistes. Dans le cadre de projets élaborés au sein du CRD de Charleville-Mézières avec des compositeurs reconnus, de nombreuses pièces ont été écrites pour et créées par les élèves de la classe d’orgue. Un travail aux côtés du compositeur concerné accompagnait toujours ces créations, permettant des échanges fructueux et enrichissants entre grands musiciens et jeunes élèves. La plupart de ces pièces ont donné lieu à des éditions.

 

Michel BOEDEC

Pièces ouvertes pour débutants (2009)

 

Laurent CARLE

Carnet de notes  (pour élèves de 1er cycle) (2005)

Edition musicale La nuit transfigurée

Gouttes d’eau ; Les yeux du chat ; Tambourin ; Clair de lune ; Berceuse mystérieuse

Diamants ; Tango chinois ; Araignées ; De l’autre côté du miroir ; Fanfare ; Menottes et lunettes noires.

 

Jean-Luc ETIENNE

Meslanges (11 pièces courtes pour orgue avec ou sans pédalier) (2009)

(Ed. la Symphonie d’Orphée)

 

Gérard GARCIN

Etudes  pour orgue à quatre mains - (1997) (Ed. Notissimo)

Ensemble de six pièces réparties en deux cahiers :

Cahier 1 : « Pembti » (la quinte) ; « Défter » (la seconde) ; « Triti » (la tierce)

Cahier 2 : « Evaoni » (la septième) ; « Ekti » (la sixte) ; « Tetrati » (la quarte)

 

Anthony GIRARD

Oiseaux et roses du jardin d’Eden pour orgue sans pédalier (juillet 2002)

(Ed. Delatour)

I Rose fine d’un buisson d’épines

II Rose large au parfum de rêve

III Oiseau du soir

IV Rose qui s’ouvre lentement sous vos regards

V Oiseau triste du matin

VI Rose inquiète

VII Oiseaux immobiles parmi les roses

 

Et si le ciel disparaît ?  pour Grand Orgue (Cycle II) - (2002) (Ed. Delatour)

 

Jean-Claude HENRY

Six courtes études pour orgue  avec et sans pédale (2003) (International Music Diffusion)

Secondes (sans pédale) ; Sixtes (avec ou sans pédale) ; Tierce et quarte (avec pédale) ; Scherzetto (avec pédale) ; Chants mêlés  (avec pédale) ; Perpetuum mobile (avec pédale)

 

Thomas LACOTE

Quatre Préludes éphémères (2011)

Edition Orgues Nouvelles

 

Jean-Pierre LEGUAY

Sept pièces pour flûte traversière et orgue (2001/2005) (Ed. Billaudot)

Rivages  (2014)

 

Christophe MARCHAND

Comme un album longtemps oublié  (2001) : duos pour clavier et sept instruments : flûte, trombone, violoncelle, flûte à bec, basson, saxophone, clarinette

 

10 préludes colorés (2001)  pour orgue seul

I : « Acier » ; II : « Rouge Vif » ; III : « Vert Cyan » ; IV : « Jaune Profond» ; V : « Orange » ; VI : « Noir Diamant » ; VII : « Vif Argent » ; VIII : « Bleu glacé » ; IX : « Gris Eclair ; X : « Rouge Sang 

 

Livre de Sortilèges  - (2001) : Six pièces pour violoncelle et orgue adaptées du recueil des duos

 

« Mauvais sorts et Maléfices » (2004) (Ed. Delatour) : Livre d’orgue pour débutants accompagné de commentaires techniques et analytiques

 

Dactylopraxie : ensemble de 3 suites manuelles pour débutants

(Ed. Delatour, 2013) 

 

Praxipode : ensemble de 3 suites pour le travail du pédalier

(Ed. Delatour, 2014) 

 

Stella splendens in monte pour orgue, flûte et petites percussions (2019)

Poussières d’étoiles pour orgue, flûte et petites percussions (2019)

Franck LADOUCE

FOG pour orgue, flûte et glockenspiel (2019)

À Desnos pour orgue et ensemble de flûtes

Final pour orgue (éventuellement à 4 mains)

et ensemble de flûtes

(pièce écrite avec la classe de composition

du CRD Ardenne-Métropole) – (2019)

 

 

Bruce MATHER

Cinq pièces faciles » pour orgue à quatre mains (2002) (Ed. Delatour)

(Les Espaces ;Vision fugitive ; Textures ; Tierce en taille ; Broderies)

 

Cinq pièces pour l’orgue de Membre  (2003/2004) (Ed. Delatour)

 

19 Etudes faciles avec et sans pédalier (2006/2008) (Ed. Delatour) 

 

 

Jacques PICHARD

Une journée du petit Valentin  (suite pour orgue et divers instruments) (2002)

Réveil (orgue seul) 

Les oiseaux sur le chemin (orgue, flûte à bec, flûte traversière et wood-blocks) 

Interlude 1 (orgue seul) 

Un rêve dans ses cheveux (orgue et violon) 

L’étude (orgue et violon) 

Interlude 2 (orgue seul) 

La leçon de musique (orgue et flûte à bec)

Sortie des cours (orgue et clarinette en sib)

 

Canzone  (2004) pour l’inauguration de l’orgue positif de l’ENMD

 

Perspective des ailleurs  (24 pièces pour claviers : Orgue, Clavecin, Accordéon, Xylophone, Glockenspiel, Vibraphone, Marimba, Cloches Tubulaires) suivi de « Conte des Voyelles » (pour chœur d’enfants à 3 voix, Glockenspiel, Cloches Tubulaires, Vibraphone, Marimba, Accordéon, Clavecin, Synthétiseur et Orgue) (2008 – 2009)

 

Vincent PAULET

Concerto pour orgue et orchestre (en cours)